HISTORIQUE
L'église de Cré-sur-Loir et les bords du Loir
La croix de mission
La chaire de l'église
Quant à l'église de Saint-Martin-de-Vertou, elle s'agrandit; on y dresse une tour clocher carrée au XIIème siècle, elle devient alors église paroissiale à la place de celle des Champs. En effet, celle-ci est rapidement laissée au profit de Saint-Martin-du-Vertou car la nécessité de traverser Le Loir rend son accès difficile. La Chapelle est rebâtie à la fin du XVème siècle et au début du XVIème siècle. Aujourd'hui, avec l'arrivée de ce que l'on surnomme les néo-Ruraux, Cré-sur-Loir se redynamise et s'embellit. Elle utilise à bon escient ses atouts patrimoniaux et touristiques tel le Marais qui s'étend sur soixante cinq hectares et comprend un ensemble de roselières, des bois alluviaux et prairies humides, ainsi que des espèces de flores protégées. Au XXIème siècle, l'activité économique est dominée par l'élevage et la grande culture céréalière.
Pour en savoir plus sur l'histoire de Cré-sur-Loir cliquez ici
Cré proviendrait du nom latin crémentum "accroissement" qui exprime le phénomène de crue de la rivière générant la création de terrain alluvionnaire, ou de préceltique car signifiant "roche, pierre". La découverte d'objets, d'outils agricoles, de fragments de poterie, voire de vase, atteste une occupation ancienne du territoire tout au long des époques Paléolithique, Néolithique et Gallo-Romaine. Le village est établi à proximité d'un gué sur Le Loir, emprunté par une voie romaine qui reliait Angers au Mans. Les grandes voies équipées, parcourues par le "cursus publicus" ou post impérial, drainèrent rapidement vers elles toute l'activité des régions traversées. Elles comportaient deux sortes de stations, des "maunsionnes" ou "gîtes d'étapes" tous les 40 ou 50 kms, des "mutantiones" ou relais (comme à Cré), tous les 12 à 15 kms. Au XVIIème siècle, le seigneur de La Flèche, le Marquis de la Varenne, y étend son influence par transaction. Le bourg souffre de la guerre de Cent Ans, des guerres de religion et des troubles causés par les troupes assiégeant Angers lors de la Fronde. Les terrains alluvionnaires fertiles sont propices à l'élevage, à la culture du chanvre et aux cultures maraîchères (oignon, échalote et ail). C'est pourquoi encore, à notre époque, on célèbre une fête dite "à l'oignon" afin de perpétuer le patrimoine local. On y pratique aussi une modeste activité de pêche professionnelle qui s'est aussi développée sur Le Loir. Au XIème siècle, on doit la fondation de l'église à Saint-Martin-de-Vertou, né à Nantes qui devient plus tard l'évêque de la cité. La nef et le choeur datent peut-être du premier édifice construit en 1047; il est donné aux moines du prieuré des bénédictins de Notre Dame des Champs situé sur la rive opposée du Loir. Cette église est alors l'église paroissiale de Cré-sur-Loir.
CAMPAGNE D'INFORMATION sur l'envahissement et dégâts des insectes xylophages et des champignons mérules VOIR
Accueil Actualité de Cré sur Loir Infos mairie Historique Conseil municipal Vivre à Cré sur Loir Calendrier des fêtes Vie associative Vie économique Economie locale Artisans et commerçants Tourisme Liens externes ContactINFOS
Site officiel de la commune de Cré sur Loir